Miss Côte d’Ivoire: un concours à scandale

Article : Miss Côte d’Ivoire: un concours à scandale
11 juin 2014

Miss Côte d’Ivoire: un concours à scandale

Le 27 juin 2013, je décriais dans un billet (cliquez ici), le concours de beauté Miss Côte d’Ivoire. Aujourd’hui encore, quasiment à la même période, je me mets derrière mon clavier pour me conforter dans ma position.

J’ai toujours reproché à ce concours dit de beauté qu’il n’était d’aucune utilité pour nos sociétés africaines. Je juge que la plupart des critères de  ce concours ne reflètent pas les vrais critères de beauté que la plupart des hommes vivant sous nos tropiques recherchent chez une « vraie » femme africaine. Mais diantre pourquoi toujours vouloir copier l’Occident à l’aveugle ! Ce qui est le plus frustrant dans cette histoire, ce sont les moyens faramineux mis à la disposition du Comité d’Organisation pour promouvoir ce concours.

Les récompenses données à ces filles qui ont, pour la plupart d’entre elles, du mal à réciter un texte qu’elles ont appris d’avance, pourraient servir à accentuer leur éducation scolaire et universitaire, qui à mon goût n’est pas au beau fixe. Certaines personnes accordent une si grande importance à ce concours que la corruption s’y est glissée. Oh honte !  Je ne vais pas m’aventurer à dire des choses dont je n’ai pas vérifié la véracité, mais il parait que c’est une sorte de prostitution, une prostitution déguisée. Vrai ou faux, l’avenir nous le dira. Mais je suis tenté de croire en ces assertions si je m’en tiens à une vidéo scandale qui a fait le tour du web ivoirien.

Ainsi, le dimanche matin à mon réveil, je fais un tour sur le web pour savoir ce que j’ai manqué pendant mon temps de déconnexion. C’est alors que j’apprends que la mère d’une des candidates a fait un scandale après la proclamation des résultats du fameux concours de « la plus belle » fille de Côte d’Ivoire. Raison du scandale ? Je vais me contenter de retranscrire ses dires : « Tu as abusé de moi. Tu vas mourir…».

Après tout ceci, comment ne pas avoir la force de dire que le concours Miss Côte d’Ivoire a de vilains dessous qu’il va falloir mettre au clair. Je ne sais pas comment l’organisation de ce concours se passe dans vos pays, mais chez nous en Côte d’Ivoire, beaucoup de choses restent à faire et à parfaire. Je campe donc sur ma position pour dire que ce concours est d’une inutilité absolue pour notre jeunesse et notre pays.

Partagez

Commentaires

Anne Christelle
Répondre

C'était assez sale je te l'accorde. Mais sur le principe d'existence du Concours, je ne suis pas forcément d'accord avec toi. Il y a certes beaucoup d'abus mais apprécier la beauté et l'intelligence (ce qui manque peut-être) c'est une bonne chose, une façon aussi de mettre en valeur la jeune femme, une façon pour certaines d'accéder à des carrières de mannequin internationale et nombreuses sont celles qui nous ont prouvées que ce n'est pas un métier vain. Le réel problème réside comme souvent en Afrique, sur les velléités hautement mercantiles des promoteurs de ce type d'événement et/ou sur leur manque de connaissance de ce milieu et leur organisation médiocre. Que nos promoteurs aillent à l'école de la VRAIE organisation d'événements de ce type, recherchent de réels partenariats capables d'apporter de la valeur à leur concours et arrêtent d'utiliser nos filles comme du bétail.

ABIDJANAIS
Répondre

Merci Christelle