Côte d’Ivoire: Du sang neuf dans la classe politique ivoirienne ?

17 août 2016

Côte d’Ivoire: Du sang neuf dans la classe politique ivoirienne ?

Kader DOUMBIA , Secrétaire Général du FED
 Kader DOUMBIA , Secrétaire Général du FED – Non affilié à un parti politique

Les générations de politicien en Côte d’ivoire se suivent et ne se ressemble pas à tous les niveaux. S’il est vrai que notre classe politique a en moyenne 50 ans, il ne faut pas négliger la relève qui est en train de se préparer.  Déjà que la coalition en place au pouvoir, parle d’alternance politique en 2020, je suis presque certain que la personne qui sera proposée a largement passé les 40 ans.  Certains jeunes semblent ne plus vouloir suivre les dinosaures des partis politiques, au sein desquels ils militent, dans les prises de décisions dans lesquelles ils n’ont pas leurs mots à dire.

 

Ils tiennent donc à changer la donne en matière de politique en Côte d’Ivoire. Réunis au sein de la Fédération pour l’État de Droit (FED),  un groupe de «révolutionnaires» entend expliquer sa vision au cours d’une conférence de presse. Ils veulent pouvoir, lors de cette conférence, réunir des jeunes de tous les bords politiques de Côte d’Ivoire et leur parler de jeunes à jeunes.

Au cours d’un entretien avec Kader DOUMBIA, Secrétaire Général du FED, il a mentionné qu’il était important que la jeunesse, mette en avant la patrie plutôt que des personnes et leurs considérations politiques.  «Il ne faut plus que cette génération se laisse diviser. C’est seulement cela qui peut nous éviter une autre guerre dans ce pays» a-t-il dit.

Où et quand ?

C’est donc avec un air de révolution que le FED invite toute la jeunesse ivoirienne, sans considération de bords politique, à prendre part à cette conférence de presse qui aura lieu le mardi 23 août à l’hôtel Ibis Plateau. Si vous avez envie de savoir pourquoi les jeunes doivent prendre leur destin en main, c’est une rendez-vous à noter sur dans vos agendas.

Partagez

Commentaires