Air Côte d’Ivoire « maltraite » ses passagers !

25 août 2016

Air Côte d’Ivoire « maltraite » ses passagers !

Beaucoup de passagers se plaignent des services d’Air Côte d’Ivoire, la principale compagnie aérienne du notre pays la Côte d’Ivoire. Apparemment la description que Air Côte d’Ivoire nous donne sur sa page Facebook comme ayant « la particularité d’offrir des avantages compétitifs : des vols directs et fréquents, aux horaires avantageux » n’est pas juste. Jugez-en vous même, en lisant le témoignage d’une passagère de cette compagnie, qui a été maltraitée.

Air Côte d'Ivoire

Ce qui s’est passé chez Air Côte d’Ivoire: 

«Voici ce qui se passe en 2016 chez Air Côte d’Ivoire. Mardi 23 Aout 2016, j’ai un vol Abidjan-Cotonou a 19h40. Je suis un des premiers passagers a enregistrés mes bagages à 17h.

Je monte en salle d’embarquement en attendant l’appel pour le début de l’embarquement. Quand l’embarquement commence au environ de 19h30 une file de passagers se constitue; sauf que lorsque les cartes d’embarquement sont scannées certains passagers sont mis sur le côté car le scanner émet une « lumières rouges » et ont leur demande d’attendre sans explications.

Mon tour arrive et une lumière verte s’affiche je suis la dernière dans la file et on me laisse accéder au bus pour aller à l’avion. Jusque-là tout va bien pour moi. Air Cote d’Ivoire demande à la quinzaine de passagers restant de rentrer chez elle car il n’y avait plus de place sur ce vol, sans excuses sans dédommagement ni hébergement pour les passagers qui ne vivent pas à Abidjan.

Ils ont juste été mis sur le vol du lendemain. Pour ma part j’arrive sur le tarmac avec la dernière vague de passagers, nous commençons à monter dans l’avion quand un passager qui était une amie s’est fait refuser l’accès à bord, car étant un « passager lumière rouge » qui a quand même réussi à monter dans le bus.

Je demande des explications sur son cas, quand les agents Air Cote d’Ivoire me demandent de monter dans l’avion.  Ce que je fais. Arrivée à l’intérieur de l’avion le commandant de bord me demande de patienter car d’autres passagers sont dans le couloir. Au bout de quelques minutes il me dit: « nous avons 3 passagers en plus sur le vol, nous ne pouvons pas décoller, on va devoir vous débarquer vous aussi et demander à des volontaires de descendre ».

Je refuse et aucun des passagers ne veut descendre non plus. Le responsable Air Cote d’Ivoire demande à un père et ses 2 enfants en bas âges de descendre. Ce dernier refuse. Le responsable Air cote d’ivoire appelle la police pour me faire débarquer de force et trouver une solution pour les deux autres passagers qui doivent descendre. Cela a duré près de 2 heures. Un passager volontaire a fini par descendre et personne d’autre n’a accepté. Ils ont été obligés de faire descendre un PNC (steward) pour pouvoir attribuer une place à un mécanicien d’avion qui n’était pas prévu sur le vol à la base.

Entre temps, la police était arrivée pour escorter deux ministres et des personnalités dans l’avion. J’ai donc été soulevé de force par la police qui m’a fait descendre de l’avion. Ils ont descendu mes deux bagages de la soute. Mais mon bagage à main est resté dans l’avion car en montant une personne m’a aidé à le porter.

Je demande à pouvoir le récupérer. Les membres d’équipage ont dit qu’ils allaient me le descendre, mais jusqu’à ce que l’avion ne parte, ils ne l’ont pas sorti et ont refusé de me laisser remonter le prendre sous prétexte qu’ils ne sont pas sûrs que je redescendrais s’ils me faisaient remonter dans l’avion. Mon passeport mes médicaments et mon argent sont donc partis à Cotonou et j’ai été conduite à la police de l’aéroport, escortée par les policiers qui m’ont fait descendre de force de l’avion avec l’autre passager qui étaient sur le tarmac et qui a pu prendre en photos toute la scène.

Chez Air Cote d’Ivoire,ils m’ont dit q’ils chercheraient mon bagage à main arrivé à Cotonou et m’ont mit sur le vol du lendemain. Heureusement que j’avais ma carte d’identité avec moi pour repartir le lendemain. Je suis rentré à Cotonou le lendemain car ils ont changé mon billet sur la compagnie Asky. Comme pour les passagers refoulés dès la portes d’embarquement, ils n’ont pas voulu me loger a hôtel mais le responsable de la police les a convoqué et à exiger que Air cote d’ivoire prenne en charge mon hôtel et ma restauration et m’achète les médicaments dont j’avais besoin étant drépanocytaire et épileptique. Ils n’ont pas accepté de prendre les médicaments mais m’ont logée et nourrie; il était minuit passé.

Voici comment les passagers sont traites par Air Cote d’Ivoire. Des agents de l’aéroport m’ont dit que ce n’est pas la première fois que cette situation ce produit. J’ai déposé une plainte contre Air Cote d’Ivoire pour m’avoir débarqué de force alors que j’étais déjà dans l’avion et pour avoir perdu mon bagage à main avec mon passeport à l’intérieur.

Je laisse ce message car les compagnies aériennes en Afrique se foutent des passagers, qui en général, ne connaissent pas leurs droits et ne font presque jamais de réclamations quand ce genre de situation se produit. J’espère que mon témoignage servira à faire changer les choses chez Air Cote d’Ivoire car ils sont la seule compagnie à faire des vols directs Cotonou-Abidjan en ce moment.»

Témoignage de Reenmau LA dans le groupe Facebook Un « consommateur » averti en vaut deux-Abidjan.

Partagez

Commentaires

Mawulolo
Répondre

Situation presque pareille à Dakar il y a une semaine.
Pas de climatisation dans l'avion, le pilote a d'abord dit que ça se régulariserait en l'air...
Après les feux s'éteignent...
Après on dit aux passagers qu'on leur laisse le choix de décider s'ils restent à bord ou descendent....

KONAN
Répondre

Bonjour,
en plus de maltraiter ses passager, la compagnie air Côte d'ivoire est tout simplement malhonnête.
Elle vole et met la vie des passagers en Danger.
Vous payer une pénalité pour un retard de 10 mn, vous ne recevez rien en retour quand ils accusent un retard de 8 ou voir 24 heures.
C'est vraiment une honte

cecileduvieux
Répondre

Témoignage : Je me nomme Cécile âgée de 33 ans.J’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis 5 mois. J’avais pris par tous les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! Je n'ai fais que gaspiller mes sous. Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé CHANGO AZE au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas. Mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse aujourd'hui en vous parlant. C’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant, aujourd’hui il me suggère à ce qu'on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d'avantages. La bonne nouvelle est qu'actuellement je suis même enceinte de 2 mois. Sincèrement je n'arrive pas à y Croire en mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaine, il est fort dans tous les domaines, Vous pouvez le contacter sur : Email: feticheurchango@gmail.com,Appelez directement son numéro téléphone ou l'écrit sur whasapp : 00229 66 54 77 77