Abidjan: La pièce de 250 FCFA interdite à Treichville

Article : Abidjan: La pièce de 250 FCFA interdite à Treichville
13 mai 2015

Abidjan: La pièce de 250 FCFA interdite à Treichville

Comme on le dit chez nous à Abidjan : « l’argent n’a pas d’âge ni d’odeur, c’est la valeur qui compte ». Il peut arriver de cet adage perde tout son sens dans certaines circonstances. Une situation face à laquelle j’ai été ce matin m’a laissé sans voix. Je prends donc ma plume pour vous faire part de « l’histoire de la pièce de 250 FCFA ».

J’emprunte un Warren* pour me rendre à mon lieu de service. De mon point de départ à mon lieu de service, le tarif est de 150 FCFA. Connaissant le problème récurrent de petite monnaie que nous avons toujours à Abidjan avec les conducteurs de véhicules en commun, je prends la peine d’informer le chauffeur que j’avais une pièce de 250 FCFA. Au monsieur de me répondre qu’il n’acceptait pas cette pièce. Voyant mon air surpris, il m’explique que la pièce de 250 FCFA n’était pas acceptée dans les échanges commerciaux à Treichville (une commune d’Abidjan). « Mais je vais de te faire une faveur ; si j’accepte la pièce de 250 francs, je ne te donne pas de monnaie » me dit-il tout souriant. Chose que j’ai acceptée. Il poursuit pour le dire que: « Si je prends cette pièce, elle restera entre mes mains; je ne pourrai pas la redonner à un autre client. Les clients à Treichville refuse la pièce de 250 FCFA. » 

Dans le véhicule, un débat se souleva. Pourquoi pouvait-il accepter la pièce, s’il ne « pouvait » pas me rendre la monnaie. Un de mes co-voyageurs a même affirmé que prétendre ne pas accepter la pièce de 250 FCFA était une astuce pour arnaquer les clients. J’ai même appris au cours de leurs échanges qu’un communiqué aurait été diffusé sur les antennes de nos médias nationaux faisant cas de cette pièce de 250 FCFA; elle était valable. 250 FCFA

Une chose est certaine. Si un jour vous êtes à Abidjan, « dans la commune de Treichville, sachez que le pièce de 250 FCFA n’est pas utilisée dans le commerce » selon mon chauffeur de Warren* du jour. En attendant de vérifier cette information auprès de certains autres commerçants, je vous invite à prendre vos précautions.

* Warren = Taxi communal à Abidjan

Partagez

Commentaires

yves
Répondre

à treichville, ils sont au dessus de la BCEAO ou quoi?

Magazin en ligne
Répondre

Une chose est certaine. Si un jour vous êtes à Abidjan, « dans la commune de Treichville, sachez que le pièce de 250 FCFA n’est pas utilisée dans le commerce » selon mon chauffeur de Warren* du jour.